Jeûne Intermittent : 3 Erreurs de Base Faites Par les Débutants

Pour commencer, je vais faire un bref récapitulatif de ce qu’est le régime intermittent. Histoire de tous partir sur le même pied d’égalité pour la suite de l’article.

Le jeûne intermittent offre une approche alimentaire-flexible à suivre et peut avoir quelques bénéfices métaboliques uniques pour la santé et la longévité. Pour la perspective d’une perte de graisse, le jeûne intermittent peut être un excellent outil, principalement en raison du contrôle des apports caloriques.

Son format le plus connu est de 16 heures de jeûne suivi d’une fenêtre de 8 heures d’alimentation .Le jeûne intermittent peut être utilisé aussi en jour alterné de jeûne de 24 heures suivi de 24 heures d’alimentation. Le jeûne intermittent est facile à suivre car il ne limite pas la nourriture, et permet de manger sans  suivre fermement à la trace les calories.

Erreur #1 . Vous Craignez d’Avoir Faim

régime intermittent

Nous avons tous faim. C’est fait juste parti de la vie. Si vous pratiquez le jeûne intermittent ou mangez un Tupperware toutes les 2 heures réglé comme une horloge, vous aurez faim de temps en temps.

Il y a des années je me rappelle avoir entendu une expression : « Si vous avez faim c’est trop tard. » Cette idée a été basée sur le concept que votre organisme pourrait se mettre dans un état de catabolisme incroyable si vous commencez à sentir une trop forte sensation de faim.

Tout ce que je peux vous dire, suivant mon expérience personnelle, qu’avoir faim quelques heures ne va pas vous détruire. Votre masse musculaire ne disparaîtra pas. Beaucoup de personnes qui suivent le régime intermittent dans le monde du fitness ont une silhouette musculaire plus que conséquente et ne subissent aucuns désagréments.
La qualité de gain de muscle n’est pas du tout affectée même en regardant des sportifs qui suivent ce régime depuis des années. Je recommande aussi pendant ce régime de jeûner au moins pendant 24 heures complètes juste pour nettoyer le système complètement. Et devinez quoi ? Le muscle reste et restera toujours intact avec cette méthode.

Croyez-moi, tout votre travail acharné ne disparaîtra pas si vous enlevez quelques heures d’alimentation quotidienne.

La réalité est que votre système digestif pourrait faire une pause au lieu de digérer la nourriture toute la journée. Vous pouvez être 16,18,20,22 ou bien 24 heures sans nourriture. Votre corps est une machine étonnante qui peut et s’adaptera aux conditions diverses. Le jeûne sur le court terme, disons pendant 16 heures, ne causera pas de panne musculaire majeure. Il y a de nombreuses études dessus qui le montrent.

Je m’entraîne aussi bien à jeûn – aucune alimentation particulière avant l’entraînement et selon le jour et le type de session. Parfois j’attends même quelques heures après une séance d’entraînement pour avoir mon premier repas.

Bien qu’après une séance d’entraînement, « la fenêtre anabolique » (rechargement des nutriments gràce à la nourriture et réparation des muscles) intervient dans l’heure qui suit – je veux mettre l’accent sur la sensation de faim qui est normale. Ne craignez pas la faim. Pensez à votre organisme comme un four qui brûle des graisses. Il brûle la graisse jusqu’à ce que vous commenciez à le nourrir. Si Ceci peut vous aider à être moins réticent.

Erreur #2 . Vous Mangez Mal la Majeure Partie du Temps

régime intermittent

Comme n’importe quel plan nutritionnel, le jeûne qu’il soit intermittent ou la routine standard des 6-8 repas de jour des bodybuilders, si vous mangez de mauvais aliments traités (je vois en premier les fast food et plâts surgelés…)  vous n’aurai pas de résultats à long terme. Certains disent en Amérique que vous ne pouvez pas construire un corps d’un million de dollars avec un menu à 1 dollar et ceci est 100 % vrai!!!

Si vous luttez à perdre de la graisse grasse en utilisant le jeûne intermittent, le regard se tournera alors vers  la qualité de vos macros et-ou la quantité d’entre eux que vous consommez. Vous ne pouvez pas manger 2 sacs d’Oreos pour vous casser votre jeûne et penser que tout sera OK, puisque vous avez jeûné pendant 16 heure et « êtes affamés »… Cela ne marche pas cette façon.

Avec n’importe quel plan nutritionnel votre meilleure option est de commencer par la question de la qualité des aliments que vous consommerez.

Peux importe l’aliment, la réflexion est simple, si c’est naturel et non transformé, mangez le. S’il est dans un sac, une boîte ou conditionné de façon douteuse laissez le de coté. Cela marche pour à peu près n’importe quel plan nutritionnel et pour le jeûne intermittent c’est similaire. Je ne dis pas que vous devez vous attraper une migraine à chaque sortie en course ou bien finir omnibulé comme le régime Paléo. Mais les viandes, les légumes et les graisses saines marchent pour moi et mes clients, pourquoi pas vous?

Le jeûne intermittent n’est pas un laissez-passer pour juste manger de la « m**** » toute la journée parce que vous mangez dans une fenêtre horaire plus petite. Si vous nourrissez votre corps d’aliments de qualité propres vous ressemblerez à Rambo, et si vous le remplissez d’ordures traitées sucrées et ressemblerez à un grand nombre de personnes de la population actuelle.

Je dirai ceci de nouveau, il n’y a AUCUN plan nutritionnel où vous pouvez manger une majorité de malbouffes et avoir l’air absolu d’être meilleur – les aliments biologiques (organiques), frais, propres, entiers vous construiront jusqu’à votre potentiel maximum… Mais sur ce sujet, quelques cookies ou tranches de pizza ne vous tueront pas non plus, avec modération bien sûr.

Erreur #3 . Vous Surveillez l’Horloge

Disons que vous commencez par la norme 16-8. Vous jeûnez 16 heures et mangez 8 heures. Si vous dormez 8 heures par jour et arrêtez de manger 4 heures avant de dormir – et attendez 4 heures avant de manger, vous êtes seulement éveillées 8 heures pendant votre jeûne. En réalité ce n’est pas si long que d’être sans nourriture et honnêtement c’est ce que le jeûne a comme sens: l’apprentissage de « Faire Sans« .

Sans tomber dans la philosophie, que ce soit votre dévouement ou votre conduite (vos choix…), il y a beaucoup à apprendre sur vous grâce au jeûne régulier ou si vous en faites un mode de vie. Cependant, beaucoup de débutants deviennent des scruteurs d’horloge qui juste attendent, planifient et pensent à leur chance de manger de nouveau parce qu’ils s’inquiètent d’être affamé. Vous n’êtes pas affamés. Votre corps peut fonctionner des jours sans nourriture.

La réalité est  que vous vous ennuyé, ou êtes fixé sur les repas. Si vous pouviez vous concentrer pendant la fenêtre des 16 heures juste sur votre travail, formation, votre famille et votre vie vous feriez bien mieux avec le jeûne intermittent. Si vous êtes assis et observez l’horloge, attendant et pensant à la nourriture, bien sûr vous vous rendrez fou et amplifierez le désir de céder.

Premièrement c’est une transition difficile de passer d’un repas toutes les 2 heures du réveil au coucher, à rien pendant des heures et des heures. Faites-moi confiance, après environ une semaine vous irez parfaitement bien. Juste vivez votre vie.

Occupez votre temps de choses qui comptent – il y a beaucoup plus à faire dans la vie que de préparer à manger, nettoyer la vaisselles et manger toutes les 120 minutes.

Vous constaterez probablement que vous êtes plus productifs avec le jeûne intermittent qu’en temps normal.

Sur ce même sujet, n’estimez pas que vous devez jeûner exactement 16 heures chaque jour . Si vous le faites 14 heures le premier jour, c’est un super début. Peut-être que le 2ème jour vous arriverez à 16 heures pleines. Peut-être vous serez au travail ou en voyage familial et vous ne mangerez pas pendant 18 heures…Le jeûne intermittent est destiné à rendre  votre vie plus facile, plus efficace et vous faire devenir une bête musclée, dessinée, et sexy.

Il ne doit pas vous tenir prisonnier de l’horloge ou d’un calendrier alimentaire. C’est la beauté de la chose – ne soyez pas un scruteur d’horloge – planifiez votre jeûne. Mangez quand c’est fini. Si vous avez faim ou le prolongez quelques heures si cela s’adapte à votre style de vie mieux. Le point est fort est que le régime intermittent s’adapte à votre style vie, non l’inverse. Vous avez maintenant le choix de prendre ces décisions et de ne pas être un observateur de pendule dans la crainte de perdre du muscle, cataboliser ou n’importe quelles autres craintes sur les heures des repas que vous sauterez.

J’espère si vous décidez de sauter dans le monde du régime intermittent que vous le ferez avec conviction. Pour moi ça m’a permis d’élevé mon physique à un autre niveau, mais pas seulement, d’un point de vue de santé aussi.

Vous vous sentirez plus fort, plus sain et plus heureux que jusqu’à maintenant.

En ayant la flexibilité pour voyager, pour assister à des événements, ou quoi que vous choisirez de faire et de ne plus s’inquiéter de la préparation de repas ou de cataboliser.

Bien entendu ce type de régime ne convient pas à tout le monde mais il pourrait vous convenir ! Faites un essai et rappelez-vous de démarrer doucement et progressez lorsque vous devenez plus familier avec le style de vie.

[grwebform url= »https://app.getresponse.com/view_webform_v2.js?u=SS1iU&webforms_id=9241904″ css= »on » center= »off » center_margin= »200″/]